Barbara Tietiajew

Barbara est la femme de Jerzy Tietiajew. Son nom de jeune fille : Bodalska.

Elle a connu le temps de liberté et l’indépendance, de la guerre, en particulier de l’occupation allemande, du régime communiste et enfin de l’explosion du libéralisme.

Quelques dates

24 09 1922 – naissance à Varsovie.

1942 – mariage avec Jerzy Tietiajew

quitte Varsovie pour Slonim

1943 – naissance de sa première fille, Malgorzata

Prison à Slonim (?)

Retour à Varsovie

1945 – naissance de sa deuxième fille, Alicia. Elle vit à Radom.

Retour à Varsovie

1954 – naissance de sa troisième fille, Anna.

1956 – naissance de sa dernière fille, Maria.

env 1962 – elle commence l’activité professionnelle.

1996 – décès à Varsovie.

Sa vie professionnelle

Elle a commencé son activité professionnelle tard, à l’âge d’environ 40 ans.

Elle travaillé à l’école en tant que sécretaire de direction. Quelques années plus tard, suite à une réorganisation dans le système administratif des écoles, après une courte formation, elle est devenue comptable. Plus tard elle a été muté dans un Groupe des Finances et de Comptabilités regroupant 5 écoles primaires/collèges.

Ce métier, elle l’a exerçait jusqu’à sa retraite qu’elle a prise en environ 1980.

Dans sa famille on disait :

Il n’est pas important ce que l’on fait mais comment on le fait.

En effet, elle faisait son travail de façon exemplaire, souvent au détriment de la petite famille qui l’attendait à la maison…

Sa vie personnelle

1922 – 1942

Elle est une fille unique de Bronislava et Maurycy Bodalski. Par son père, elle vient de la famille noble. Son père est enseignant au Lycée pour les garçons à Varsovie, place de Napoléon. Il enseigne le polonais et la langue allemend.

Elle est élève de l’Ecole (lycée) privée pour les filles de Plater-Zyberek.

En 1939, quand la guerre éclate elle a tout juste 17 ans. En septembre, avec sa mère, elles vont soigner les soldats blessés dans les hôpitaux improvisés. Ca dure 1 mois jusqu’à la capitulation de la Pologne.

Avec ses parents elle habite au centre de la ville dans une de la plus belle avenue : Krakovskie Przedmiescie. L’immeuble, bombardé entièrement par les Allemends en 1944, n’existe pas. Lieu est préservé il y a un monument à cet endroit aujourd’hui.

1942 – 1953

En 1942 elle épouse Jerzy Tietiajew qu’elle a rencontré pendant ses vacances à Slonim.

Avec son mari elle quitte Varsovie pour partir à Slonim en espérant que la vie est plus calme là-bas. Rien de tel. Son mari se trouve emprisonné par les Allemands. Elle plus tard aussi (à confirmer). En 1943 la permière fille, Malgorzata, est née.

Ils retournent à Varsovie. En 1944, toute la famille quitte la ville pour s’installer à Radom. C’est là-bas, en 1945, que sa deuxième fille, Alicia, était née .

1954 – 1996

Quelques années plus tard ils sont de retour à Varsovie, mais cette fois-ci dans une maison qu’ils vont construire petit à petit avec ses revenus. Ce sera l’adresse presque définitive : 17, rue Karczunkowska, à Dabrovka.

A la retraite déjà avec son mari elle va déménager pour habiter dans un immeuble mais sans jamais vraiment quitter la maison de Dabrovka avec son jardin, remplie de souvenirs et de vie où elle revenait très souvent.

Beaucoup d’amitiés, de bonté que cette personne a généreusement donné. Aussi beaucoup de bons conseils, de la sagesse. Si on peut dire : une personification de l’Amour.