avant 1895 – après 1937

Pelaghia Markovna Tetyaeva

Epouse de Mikhail Mikhailovitch Tetyaev.

Mère de Aleksandre et Aleksey.

Quelques dates

env. 1907 – mariage avec Mikhail M. Tetyaev

1912 – naissance de son fils, Aleksey

1922 – naissance de son fils, Aleksandre ; divorce avec son mari Mikhail M.

1937 – dernière mention dans l’annuaire (c’est aussi le dernier annuaire accessible)

mars 1942 – décès de son fils, Aleksey

vers 1950 – son fils, Aleksandre, est envoyé à GOULAG

Vie professionnelle

Très peu d’informations…

1909 – 1911
Elle est sage-femme (indication dans les annuaires de St Petersbourg à partir de 1909).

A partir de 1924
son métier est « Instr. » (à déchiffrer).

1926 – 28
elle travaille à « Dorprofsoz » nord-ouest de chemin de fer.

En 1927
elle exerce dans le service de la bibliothèque en tant que « Instr. ».

1935
elle travaille à Leningeogidrogeogezya (« Géologo-Hydro-Géodésie » Trust de Leningrad) en tant que responsable de la Bibliothèque technique.

source : annuaires de St Petersbourg/Leningrad

Vie personnelle

Pelaghia Markovna Tetyaeva apparait pour la première fois dans l’annuaire de 1908 : elle habite au 1 prospekt Barmeleyeva avec son mari chez son beau-père Mikhail Aleksandrovitch.

Est-elle déjà mariée donc en 1907, l’année de rassemblement des données pour l’édition ?

Selon certaines informations, Mikhail Mikhailovitch Tetyaev est revenu après ses études à Liège en Belgique avec une Française devenue sa femme. Est-ce vrai ? S’agit-il de Pelaghia Markovna ? Ou plutôt Ekaterina Vsievolodna, d’origine française, sa deuxième épouse ?

Dans l’édition de 1910 de l’annuaire de Saint-Petersbourg, nous avons une précision supplémentaire : « femme d’un noble ».

1924
Après 1911 – plus de traces. Jusqu’au 1924 – elle habite au 2 prospekt Maklina.

1928, 29, 30, 31 – elle habite à la même adresse (immeuble) que Mikhail M. Tetyaev, déjà son ex-mari, et a le même numéro de téléphone. Son appartement est n° 9, celui de son ex-mari est 39.

En 1935, nous perdons ses traces avec le dernier annuaire qui nous est accessible.
Sauf une info, sur un site-forum, quelqu’un parle de sa présence toujours à la même adresse en 1937.