Pelaghia Markovna Tetyaeva

Pelaghia Markovna est probablement l’épouse de Mikhail Mikhailovitch Tetyaev.

Sa vie professionnelle

1909 – 1911 – Elle est sage-femme (indication dans les annuaires de St Petersbourg  à partir de 1909).

A partir de 1924 – son métier est « Instr. » (à déchiffrer).

1926 – 28 – elle travaille à « Dorprofsoz » nord-ouest de chemin de fer. En 1927 : elle exerce dans le service de la bibliothèque en tant que « Instr. ».

1935 – elle travaille à Leningeogidrogeogezya (« Géologo-Hydro-Géodésie » Trust de Leningrad) en tant que responsable de la Bibliothèque technique.

source : annuaires de St Petersbourg/Leningrad

Sa vie personnelle

Pelaghia Markovna Tetyaeva apparait pour la première fois dans l’annuaire de 1908 : elle habite au 1 prospekt Barmeleyeva avec son mari chez son beau-père Mikhail Aleksandrovitch.

Selon certaines informations, Mikhail Mikhailovitch Tetyaev est revenu après ses études à Liège en Belgique avec une Française devenue sa femme. Est-ce vrai ? S’agit-il de Pelaghia Markovna ?

Dans l’édition de 1910 de l’annuaire de Saint-Petersbourg, nous avons une précision supplémentaire : « femme d’un noble ».

Après 1911 – plus de traces, jusqu’au 1924. Son métier est « Instr. » (à déchiffrer), elle habite au 2 prospekt Maklina.

En 1926 – elle travaille à « Dorprofsoz » nord-ouest de chemin de fer. En 1927 : elle exerce dans le service de la bibliothèque en tant que « Instr. ».

Dans les années 1928 – 1931, toujours les mêmes indications avec un numéro de téléphone en plus, par ailleurs le même que Mikhail Mikailovitch.

Elle réapparaît dans l’annuaire de 1935. Changement professionnel : elle travaille à Leningeogidrogeogezya (« Géologo-Hydro-Géodésie » Trust de Leningrad) en tant que responsable de la Bibliothèque technique.

Elle habite toujours au 2 prospekt Maklina mais plus dans le même appartement que Mikhail Mikhailovitch. Pas de téléphone. Que s’est-il passé, un divorce ?